Retour aux nouvelles

Réaction de la coalition

Devant une telle déclaration,  évasive sur les mesures concrètes et les délais,  le comité de coordination de la Coalition a émis un communiqué de presse :

« Plan Accès justice versus Accès à l’aide juridique : Dans l’attente de vraies annonces ».

La Coalition s’est réjouie de la reconnaissance par le Ministre que l’aide juridique constitue l’un de piliers essentiels de l’accès à la justice au Québec, tout en s’interrogeant sur la portée réelle de l’annonce d’une légère bonification des seuils d’admissibilité et en soulignant que l’omission du Ministre quant à un échéancier précis des mesures envisagées.

La Coalition a rappelé l’échec d’une réforme terminée depuis janvier 2010 et l’urgence d’aligner l’admissibilité à l’aide juridique avec le salaire minimum.

Pour en savoir davantage, veuillez suivre ce lien

D’autant plus, Clinique juridique Juripop, nouveau membre de la comité de coordination de la Coalition, a émit un communiqué de presse exprimant qu’un :

« …grand saut était nécessaire en ce qui concerne les seuils d’admissibilité à l’aide juridique, afin qu’un travailleur au salaire minimum à temps plein puisse bénéficier de l’aide juridique gratuite. Or, la réforme actuellement proposée est très timide en ne proposant qu’une ‘légère bonification’».

Pour en savoir davantage, veuillez suivre ce lien