Renvendications

Nous demandons à la MINISTRE DE LA JUSTICE d’agir immédiatement pour que :

  • les personnes seules travaillant au salaire minimum (40 heures/semaine) aient accès gratuitement à l’aide juridique ;
  • les seuils d’admissibilité des autres catégories de requérantes et de requérants, incluant le volet avec contribution, soient augmentés en conséquence ;
  • l’admissibilité à l’aide juridique soit déterminée en fonction du revenu mensuel ;
  • l’indexation annuelle des seuils d’admissibilité soit maintenue.